eau-barousse.com

~ Syndicat des eaux Barousse Comminges Save ~

Hébergement - Edition Dataxy 2004-2017

 

moteur du site

 
 

IE 6

 

 

Votre navigateur Internet Explorer 6 est obsolète.

Pour lire le site du Syndicat des eaux Barousse Comminges Save vous devez mettre à jour votre navigateur  : Internet Explorer pour XP

Le site est optimisé pour Firefox

 

Le Syndicat des Eaux Barousse Comminges Save
31800  VILLENEUVE DE RIVIERE
Tél : 05 62 00 80 60

 

N°d'urgence en cas de problème grave sur le reseaux d'eau :

 

~ Syndicat des eaux Barousse Comminges Save ~

Le Syndicat > Historique

Historique du syndicat

 

1935 - 1940

Le Syndicat des Eaux de la Barousse du Comminges et de la Save fut à l’origine constitué à l’initiative des Sénateurs Charles Suran (Haute-Garonne) et Gaston Manent (Hautes-Pyrénées), soucieux d’alimenter en eau potable la zone située à cheval sur les départements de la Haute-Garonne et des Hautes-Pyrénées, communément appelé « Coteaux du Comminges ».

 

En 1935, une première étude fut commandée par le Sénateur Manent pour le canton de Mauléon-Barousse et la commune de Bagiry en Haute-Garonne.

 

L'avant projet déposé en 1940 fut interrompu par la guerre.

 

1946 - 1998

En novembre 1946, de nouvelles sources furent mises à l’étude. Les conclusions des recherches s’avérant fructueuses, on entreprit d’élargir la zone de constitution d’un Syndicat de gestion de l’eau. C’est tout un ensemble de sources qui fut découvert et jugé suffisant pour alimenter en eau une vaste région. Un premier Syndicat fut alors créé pour mener à bien l’ensemble des études et la structuration du projet.

 

Un arrêté préfectoral du 12 juillet 1950 constate la création du « Syndicat des Eaux de la Barousse et du Comminges ». Il regroupait alors 23 communes des Hautes-Pyrénées et 103 communes de la Haute-Garonne. Charles Suran en était le Président. La déclaration d’utilité publique du projet fut prononcée le 12 octobre 1951.

 

Après plusieurs modifications du tracé, l’ordre d’exécution de la première tranche des travaux de canalisation fut entrepris en août 1952 et la première mise en eau eut lieu le 26 juillet 1954. Trois autres tranches de travaux furent encore nécessaires pour permettre la mise en eau de toutes les communes desservies par le Syndicat.

 

Pour alimenter un si vaste ensemble, le Syndicat a décidé de mettre en avant 2 principes :
- Rechercher un maximum d’alimentation gravitaire évitant des pompages plus onéreux
- Ne pas multiplier le nombre de points d’eau pour mieux en contrôler la qualité.

 

Ainsi commença l’aventure du Syndicat des Eaux de la Barousse et du Comminges.

 

Depuis 1998

En 1998, le Syndicat des Eaux prend la compétence optionnelle assainissement (collectif et non collectif).

 

En 2000, le Syndicat connut une extension très importante du fait de l’adhésion de 78 communes gersoises qui permirent ainsi de rattacher au Syndicat les secteurs de Lombez, Samatan, Cologne et Simorre. Depuis cette date, le Syndicat est désormais connu sous l’appellation "Syndicat des eaux de la Barousse du Comminges et de la Save".

 

Cette nouvelle exploitation de l’eau s’inscrit dans la continuité d’une histoire marquée par le respect, la mise en valeur et la gestion d’un patrimoine précieux et préservé.


Afin d'assurer la partie "exploitation" de ses services d'eau et d'assainissement, le Syndicat a créé deux structures :

- En 1991, la Société d’Économie Mixte Pyrénées Services Publics, en charge du service de l'eau potable pour les communes adhérentes des départements de la Haute-Garonne et des Hautes-Pyrénées, ainsi que Cadeillan et Monbardon,

- En 2010, la Société Publique Locale Eaux Barousse Comminges Save, en charge du service assainissement collectif et non collectif sur l'ensemble du territoire syndical, et du service de l'eau potable pour les communes adhérentes du Gers.

 

 

Le Syndicat > Historique

~ Syndicat des eaux Barousse Comminges Save ~